http://www.nunncenter.org/Haiti_Memory_Project–Martha_Casimir.mp3

October 15, 2010: We encountered Martha Casimir standing outside her tent near Canape Vert. She and her family lives in frustrating conditions and are unable to find the things they need to survive. The earthquake killed several people in her family, one because they were unable to find medical care. She describes the daily discouragements of living without food, without work. But she isn’t enthusiastic about the possibility of working in a factory, either. She recalls at 17 years old arriving in Port-au-Prince to find work the very day Jean-Claude Duvalier fled the country. Ever since the fall of Aristide, she has little faith in the government or electoral politics.

15 octobre 2010: Lorsque nous avons rencontré Martha Casimir, elle se tenait debout devant sa tente, près de Canapé Vert. Elle et sa famille résident dans des conditions précaires, sans accès à ce dont ils ont besoin pour survivre. Le tremblement de terre a tué plusieurs membres de sa famille, notamment, pour un d’eux, parce qu’il était impossible d’accéder aux soins médicaux. Elle décrit la difficulté de vivre sans nourriture et sans travail. Mais elle n’est non plus pas enthousiaste à l’idée de travailler dans une usine. Elle se souvient de ces 17 ans, arrivant à Port-au-Prince pour y trouver du travail, le jour même où Jean-Claude Duvalier fuyait le pays. Depuis la chute d’Aristide, elle a peu de foi en la politique du gouvernement ou les élections.