http://www.nunncenter.org/Haiti-Audio/Haiti_Memory_Project–Young_Woman_of_Champs_de_Mars.mp3


November 13, 2010:
This lively young woman, 23, lives on Place Dessalines in the Champs de Mars Camp. She is deeply frustrated with her prospects for the future, and feels like they have no one to turn to. Life has become particularly dangerous in the camps after the outbreak of cholera. If we live, we live, she says, and if we die we die. But the community of people in her camp have what she calls “the solidarity chain” and she describes how people look out for each other.

13 novembre, 2010: Cette jeune femme aussi dynamique, 23 ans, vit sur la place Dessalines dans le camp de Champs de Mars. Elle est profondément frustré par ses perspectives pour l’avenir et le manque de travail dans le pays. La vie est devenue particulièrement dangereuse dans les camps après l’épidémie de choléra. Si nous vivons, nous vivons, dit-elle, et si nous mourons nous mourrons. Mais la communauté des gens de son camp ont ce qu’elle appelle à «la chaîne de solidarité », et elle décrit comment les gens regardent les uns des autres et essayer de survivre ensemble.